Actualités

November 1, 2023

Sommet britannique sur la sécurité de l'IA : gérer les risques et favoriser la collaboration mondiale

Julien Moreau
WriterJulien MoreauWriter
ResearcherNikos PapadopoulosResearcher

Introduction

Le Royaume-Uni s'apprête à accueillir le premier sommet sur la sécurité de l'IA, réunissant des entités gouvernementales, des universités et des sociétés d'IA de premier plan pour discuter de la maîtrise des risques associés à l'intelligence artificielle. Le sommet est l'idée originale du Premier ministre britannique Rishi Sunak, qui vise à positionner la Grande-Bretagne comme médiateur entre les puissances économiques des États-Unis, de la Chine et de l'Union européenne.

Sommet britannique sur la sécurité de l'IA : gérer les risques et favoriser la collaboration mondiale

Une initiative critique

L'événement vise à aborder les dangers potentiels de la technologie avancée de l'IA et à souligner l'engagement du Royaume-Uni à favoriser un écosystème d'IA sûr et responsable. En accueillant ce sommet, le Royaume-Uni se positionne comme un acteur essentiel dans le paysage mondial de l’IA.

Acteurs clés

Le UK AI Summit réunira des dirigeants technologiques de premier plan tels qu’Elon Musk et Sam Altman. Cependant, des inquiétudes ont été soulevées quant à l'étendue de l'influence de la Grande-Bretagne par rapport à d'autres pays qui poussent en faveur d'initiatives avancées en matière d'IA.

Modèles frontières

Le Premier ministre Sunak a souligné l'importance d'utiliser des « modèles frontières », qui sont des modèles d'IA à usage général très performants. Cela a attiré l'attention de personnalités notables telles que la vice-présidente américaine Kamala Harris, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le vice-ministre chinois de la Technologie et le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres.

Collaboration avec la Chine

La Chine, connue pour ses contributions significatives au développement de la technologie de l’IA, jouera un rôle central dans cet événement. Cependant, certains législateurs britanniques ont exprimé leurs inquiétudes quant à l'inclusion de la Chine au sommet.

Assurer l'interopérabilité

Le ministre canadien de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, a souligné l'importance d'assurer l'interopérabilité entre les divers cadres réglementaires. Il a déclaré que le risque réside dans un engagement trop faible plutôt que excessif, compte tenu de l’évolution rapide des progrès technologiques.

Discussions mondiales

L’ambassadrice américaine en Grande-Bretagne, Jane Hartley, estime que les discussions sur l’IA devraient être mondiales. Elle reconnaît toutefois que la décision d’impliquer la Chine dans ces discussions appartient au Royaume-Uni.

About the author
Julien Moreau
Julien Moreau
About

Julien, combinant le charme sophistiqué de la Côte d'Azur et une expertise incomparable en jeux en ligne, est la référence pour le contenu de casino localisé en français. Avec précision et passion, il redéfinit le discours ludique pour les francophiles.

Send email
More posts by Julien Moreau
undefined is not available in your country. Please try:

Dernières actualités

Shibarium : communauté prospère, croissance impressionnante et taux de combustion SHIB accru
2024-02-16

Shibarium : communauté prospère, croissance impressionnante et taux de combustion SHIB accru

Actualités